Coups de coeur

 no home vignette  « No home » de Yaa Gyasi

« La famille est comme la forêt : si tu es dehors, elle est dense ; si tu es dedans, tu vois que chaque arbre a sa place » c’est la préface qu’a choisi Yaa Gyasi pour son livre No home. L’auteur nous retrace l’histoire d’une famille originaire du Ghana du 18ème siècle à nos jours. Le lecteur découvre le destin tragique d’une famille sur plusieurs générations. Des côtes de l’Afrique au quartier d’Harlem, cet ouvrage est une véritable fresque historique et sociale. 

Yaa Gyasi s’empare d’un thème qui lui est cher à savoir l’histoire de la traite négrière. Avec ce premier roman, cette jeune autrice n’est pas sans nous rappeler une certaine Toni Morrison, Prix Nobel de littérature, qui vient malheureusement de disparaitre.  

Marie-Anne

chiens aboient vignette  « Là où les chiens aboient par la queue » d'Estelle-Sarah Bulle

Estelle-Sarah Bulle, nous plonge avec son 1er roman dans l’histoire d’une famille guadeloupéenne contemporaine. Mélange de fiction et de récits biographiques, on découvre le parcours de vie de  cette fratrie : deux sœurs et un frère ayant vécus entre métropole et terre natale. Le titre bien qu’énigmatique nous invite à voyager dans cet univers créole fait de traditions, de superstitions et  de déracinements. L’auteur signe ici un premier roman, plein de promesses avec un style simple et agréable à lire. Le lecteur se laisse embarquer dans ce pays si loin et si proche à la fois. La lecture s’accompagne des odeurs et des couleurs des épices, des fleurs des palétuviers et du rhum ambré !

Un roman à déguster sans modération !

Marie-Anne

gratitudes vignette « Les gratitudes » de Delphine de Vigan

Un roman tendre sur la fin de vie de Michka, sur la perte de mémoire, des repères, des mots.. l’ humanisme, la reconnaissance de deux autres personnages viennent adoucir cette fiction proche du réel..  à lire et relire pour les non convaincus.

Stéphanie

Un roman vraiment touchant, qui nous fait sourire malgré la maladie et avec des personnages auxquels on s'attache tout de suite. Une histoire abordée avec optimisme, tendresse et douceur. 

Un véritable coup de coeur.  

Claire

delices tokyo vignette « Les délices de Tokyo » de Durian Sukegawa

Rien ne prédestinait Sentarô à devenir gérant d’une pâtisserie tokyoïte, cependant ce travail va changer sa vie. Ce livre nous fait redécouvrir la cuisine japonaise. Nous, occidentaux, connaissons mieux les Sushis que les Dorayaki, sorte de crêpes fourrées de pâte de haricots rouges sucrés. Et pourtant ce mets est une véritable institution au Japon. Au fil des pages, on se laisse emporter par l’amour de la cuisine mais aussi par l’amitié entre cet homme et une vieille femme à l’histoire de vie peu commune. Le style est facile et très poétique. En effet, tout est symbole. Le cerisier, face à la boutique, rythme le passage des saisons et la nature y est magnifiée.

On passe un bon moment de lecture et c’est véritablement un « goût de Cœur ».

Bonne nouvelle, vous pouvez également emprunter dans le réseau le DVD, de l’adaptation cinématographique  de Naomie Kawase, Primée au Festival de Cannes en 2015. 

Marie-Anne

A la barre vignette « A la barre » deEric Dupond-Moretti

Le célèbre avocat retranscrit ici sa pièce de théâtre. Il plaide la liberté et redonne la parole à ceux qui ne l’ ont plus. Il partage ses convictions avec force. Avocat un métier avec une part théâtrale..

Stéphanie 

contes nouvelles maupassant vignette « Contes et nouvelles du printemps et de l'été  » de Guy de Maupassant

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas à décourvir absolument, pour ceux et celles qui connaissent toujours un plaisir de relire cette belle écriture qui fait du bien tout simplement...

C'est de saison, on en profite!   

Stéphanie

bons amis vignettes« De si bons amis  » de Joyce Maynard

Un roman bien construit sur l’amitié, la trahison et l’amour qui nous tient en haleine du début à la fin.

La confiance questionne…

Stéphanie

enfants apres eux vignette « Leurs enfants après eux » de Nicolas Mathieu

Livre poignant et d’une réalité cinglante.

Le livre raconte l’histoire de plusieurs adolescents du bourg d’Heillanges, ville sinistrée par le chômage, l’alcool et la misère.

On suit  Antony, Hacine, stéphanie, Coralie et bien d’autres en quête d’amour, d’insouciance et d’expériences en tout genre, tous aspirent à une vie meilleure, à quitter cet endroit mais la réalité les rattrape au fil des années et les condamne à mener la même existence que leurs parents.

J’ai adoré même si le sujet est difficile

Prix Goncourt 2018

Karine

Toutes sympathies vignettes  « Avec toutes mes sympathies» d'Olivia de Lamberterie

Un livre sur la mélancolie, la résilience, le pardon et une invitation à la vie même dans les moments les plus cruels.

C’est profond, beau, digne.

Prix Renaudot Essai 2018

Stéphanie

Un livre autobiographique véritablement bouleversant sans être larmoyant. 

Une très belle lecture!

Claire

La vraie vie vignette  « La vraie vie » d'Adeline Dieudonné

Un premier roman court mais percutant. Dès les premières pages, on est happé par cette petite fille qui est prête à tout y compris à remonter le temps pour redonner le sourire et le goût de vivre à son petit frère malgré un contexte familiale difficile. 

Prix du Roman Fnac 2018 

 Claire

J'ai beaucoup aimé ce livre! Très intense, dur mais très prenant. La traque dans la forêt m'a noué le ventre.

Ce roman m'a provoqué de multiples émotions. 

 Lucie

Le malheur du bas vignette« Le malheur du bas » d'Ines Bayard

Un premier roman vraiment bouleversant, dur et dérangeant. Dans ce roman, Inès Bayard dissèque la vie conjugale d'une jeune femme à travers le prisme du viol. 

Un roman qui touche au plus profond de soi et qui laisse des traces. 

 Claire

Jamais la meme chose « Jamais la même chose » de François Morel

Mon dernier coup de cœur : « Jamais la même chose » de François Morel aux éditions Denoël (P.J)

Ce livre relate ses chroniques 2015-2017 sur France Inter, c’est subtil, drôle, touchant, juste.

Stéphanie

Bleu de prusse « Bleu de Prusse » de Philipp Kerr 

Une enquête de l’anti-héros Bernie Gunther, la dernière puisque son auteur s’est éteint en mars 2018.  L’éditeur promet 2 parutions posthumes : hélas, ces dernières sont souvent de décevantes tentatives de tirer quelques bénéfices d’un auteur récemment décédé.

Bleu de Prusse se construit autour de va et viens entre 1956 et 1942. En 1956, le héros fuyant la Stasi depuis la Côte d’Azur vers la République Fédérale d’Allemane, se remémore  une enquête qu’il mena à la demande d’Heydrich  sur le Berghof, la résidence secondaire de Hitler en Bavière en 1942. On y retrouve les mêmes ingrédients qui assurèrent la popularité de la « trilogie berlinoise » et des 8 romans qui suivirent : humour désenchanté, précision historique, sarcasme et intrigue. 

Isabelle L.

La tresse vignette « La tresse » de Laëtitia Colombani

Voici un petit livre qui dresse trois portraits de femmes. Trois femmes qui en apparence n'ont aucun point en commun. L'une vit en Inde et fait partie des Intouchables, l'autre travaille auprès de son père en Sicile dans une usine et la troisième est une jeune avocate canadienne pleine d'ambition. Alors que rien ne semble les rapprocher, ces trois femmes ont le même désir de liberté. Au fil des pages, les destins de celles-ci vont se croiser, on pourrait presque dire que le destin de chacune de ces femmes correspond à l'une des trois mèches de cheveux que l'on utilise pour faire la tresse. En effet, même si tout semble les opposer c'est finalement par les cheveux que l'histoire de ces femmes va les rapprocher.
Un premier roman merveilleux qu'il faut absolument découvrir.

 Claire

meme dans orties vignette  « Mémé dans les orties» d'Aurélie Valognes

Ferdinand vit seul avec sa chienne depuis que sa femme est partie avec le facteur. Ronchon et peu social il ne s’est pas fait d’amis dans cette résidence. Quand sa chienne meurt accidentellement, il décide de mettre fin à ses jours, mais rate son coup. Vivant à Singapour sa fille Marion, alertée, décide de l’envoyer en maison de retraite .Elle fait appel à la concierge Mme Suarez, qui ne demande pas mieux que d’envoyer ce vieux râleur loin de sa résidence et de ses locataires. Mais rien ne se déroule comme prévu. Les rencontres inattendues avec des personnages de caractère vont changer la vie de ce monsieur solitaire qui n’attendait plus rien de la vie.

Une rencontre avec des personnages plus ou moins sympathiques auxquels on s’attache ou pas.

Aurélie Valognes a 32 ans. Mémé dans les orties, son premier, est déjà un immense succès d’autoédition sur internet.

Nathalie

la grace hommes vignettes « A la grâce des hommes» d'Hannah Kent

Un livre tout simplement extraordinaire.
Tout débute par un fait divers en Islande, au XIXème siècle, où Agnès, une servante se retrouve condamnée à mort pour un double meurtre dont celui de son amant. En attendant sa dernière heure, elle sera hébergée chez une famille de fermiers. D'abord terrifiée par la présence de cette criminelle, la famille va peu à peu découvrir son véritable visage.
Petit à petit, elle dévoile son histoire à un révérend ayant pour mission de la conduire vers le chemin de la rédemption. Agnès raconte avec pudeur et sincérité comment une femme dotée d'une intelligence supérieure arrive à commettre un tel geste.
Cette histoire, qui raconte la vie de la dernière femme condamnée à mort en Islande ne laissera personne insensible.
A lire et à conseiller absolument.
Un gros coup de cœur

Claire

la chaise numero 14 vignette « La chaise numéro 14» de Fabienne Juhel

Antoine, un maquisard, fait une arrivée remarquée en Jeep avec trois amis, devant une auberge de village près de Saint Brieuc.
Là, il attend Maria, son amie d'enfance afin de la tondre en public pour avoir aimé un allemand. C'est pourtant fièrement, qu'elle va se prêter à ce cérémonial, assise sur une chaise de l'auberge, à la vue de tous y compris son père. Cette humiliation, elle la vivra sans réaction, pas un mot, pas même une larme, mais pour toute réponse, c'est pieds-nus et dans une robe de mousseline blanche sur laquelle repose sa longue chevelure rousse qu'elle affrontera son supplice.
Néanmoins, Maria prépare déjà sa vengeance en obligeant les six personnes responsables à les pousser dans leurs derniers retranchements et à lui demander pardon. Elle va renverser la situation et va les humilier chacun leur tour, de la même façon que ce qu'ils lui ont fait subir.
Une très belle lecture, très touchante, malgré un personnage qui peut paraître assez froid.

Un coup de cœur pour moi sur un impact de guerre dont on parle peu.

Claire

liste de mes envies vignettes « La liste de mes envies» de Grégoire Delacourt

Dans le Nord de la France, à Arras, une mercière a une passion : son travail. Mariée mère de famille, elle mène une vie très ordinaire. Lorsqu'elle va découvrir qu'elle est l'heureuse gagnante de 18 millions d'euros au loto, elle réalise que sa vie peut prendre un autre tournant. Elle commence à dresser « la liste de ses envies » à laquelle elle pourra désormais accéder. Etrangement, ses envies sont sans prétention et plutôt d'ordre pratique : un économe pour ses pommes de terre, une lampe pour mettre dans son salon… Mais cette liste, elle l'a garde dans sa tête tout comme son billet gagnant. En effet, elle ne parle de son gain à personne ni même à son mari et ses enfants. Lorsqu'elle se rend à la française des jeux pour obtenir son dû, on lui rappelle bien que désormais elle doit faire attention à ses « nouveaux » amis. Elle va donc décider de conserver son secret et de cacher son chèque au fond d'une boîte à chaussures le temps pour elle de faire le point sur sa conception du bonheur. Pour elle, son bonheur, elle l'a déjà et avec des choses simples, alors pourquoi risquerait-elle de tout perdre ?
Un livre agréable à lire avec une écriture fluide. Très vite on entre dans l'histoire et on ne peut refermer le livre qu'à la fin de la dernière page ! Une belle leçon de vie sur la notion du bonheur et sur la valeur de l'argent. Au final quand même : un grand questionnement sur ce que l'on ferait si on était le prochain gagnant d'une très grosse somme d'argent… !

Coup de cœur des lecteurs

Claire